Blitzkrieg - Initiation Collègues

 

Ecrit par Thibault

Initiation à la maison!

 

  • La Partie

 

Ca fait des années que je rabache ma passion à mes collègues; il était temps de leur faire tester! Le concept? Un petit scénario déséquilibré, avec peu d'effectifs allemands et une grosse poussée alliée, mais des retranchements et du placement caché pour les teutons! Chaque collègue jouait une compagnie ou section canadienne... Et je "jouais" les allemands en défense. 

En ce matin de juillet 1944, les canadiens tentent la percée par l'est de Caen. Ils préparent le terrain aux grandes unités blindées, et contournent Giberville. Des éléments de la 16e Luftwaffe-Feld-Division se mettent en travers de leur route, tandis que des éléments blindés doivent vite soutenir cette portion du front...

Place au Roman-Photo de la partie!

Percez le front et liquidez l'artillerie allemande, Major !

Les canadiens se massent en vue de lancer l'assaut. En milieu de table, on observe un réseau de tranchées allemandes, un bunker d'observation, puis un verger, des champs, et un village

Les premières unités canadiennes avancent vers les positions ennemies. Les soutiens ouvrent le feu sur les défenses allemandes, mais sans dévoiler tout de suite les positions tenues par les jägers allemands.

Les canadiens sont repoussés par le feu défensif des teutons; on observe des têtes et armes dépasser des tranchées; l'ennemi est bien présent ! Plusieurs canadiens sont tués ou blessés dans les premiers échanges de coups de feu. Un véhicule de reconnaissance sera détruit, ainsi qu'un Sherman. Les chars canadiens appuient la progression de l'infanterie au canon.

Les canadiens encaissent de très lourdes pertes et des dizaines d'hommes ont été touchés. Les blindés tentent de couvrir l'avance et petit à petit, le torrent de feu qui s'abat sur les allemands musèle leur canon antichar, puis leurs mitrailleuses. Sous une pluie de balles, les alliés chargent baïonnette au canon. Les allemands alignent leurs cibles au fusil ou au pistolet-mitrailleur et d'autres hommes tombent... Mais un segment de tranchée est pris après un bref corps-à-corps, une vingtaine de Jägers démoralisés se rendant à l'ennemi, le reste s'enfuyant vers le village...

Les canadiens chargent avec une seconde compagnie, en laissant moins de monde sur le carreau; un torrent de balles et d'obus a grêlé la position allemande, dont les hommes se défendent en abattant quelques assaillants, mais finissent par se rendre sous l'assaut canadien.

Les canadiens ont passé la ligne de défense et chargent les allemands... Qui sont renforcés par quelques Panzergrenadiere allemands, chargés dans leur halftracks. Ca tient tout juste... Et un bruit de chenilles se fait entendre, un Tigre entre sur la table! Le monstrueux char allemand détruit un sherman canadien, tandis que le 6-pounder antichar, que l'on voit à la lisière du bocage, coince son canon avec un obus défectueux! Le Tigre charge. Roule sur des soldats, canarde les autres et détruit un second Sherman !

Pour une initiation, c'était très fun, tout le monde a bien joué le jeu et a apprécié la partie, gagnée sur le fil par les canadiens qui ailleurs sur la table détruisent la batterie allemande... Mais leurs pertes auront été abyssales! Ils repartent néanmoins avec de nombreux prisonniers allemands, et poursuivent leur percée!

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now